•  
  •  
image-7430969-PFsmocking3.w640.jpg
Patrice Fileppi, photographe

Né à Genève en 1948, sa carrière est marquée durant plus de 25 ans par la direction d’entreprises, principalement dans le domaine électronique.
Parallèlement, il  se passionne pour le monde de la photo et consacre une grande partie de son temps libre à sillonner les routes afin de restituer, en images, des émotions, des visages ou des lieux. Peu à peu, sa passion prend le dessus et Patrice Fileppi décide de se consacrer pleinement à la photo. Il crée son propre studio en 2009, le nommant  Gluqq, qui phonétiquement, signifie « chance » en allemand.
Autodidacte, Patrice Fileppi inscrit son travail dans le cadre d’une démarche consistant à « raconter des histoires ». A travers son objectif, il est stimulé par une envie de narrer et « d’écrire » ses images : « S’il fallait décrire mon style photographique, je dirais  qu’il consiste à réaliser des mises en scène, avec un ou plusieurs personnages, dans des décors naturels ou créés. Le message est à la fois d’incarner et de susciter un récit », commente-t-il.
Indépendant, libre de toute influence, Patrice Fileppi se plait cependant, lors de rencontres dédiées à l’univers de la photo, de côtoyer les grands noms de la photographie : Chauvignat, Bouvet et d’autres croisés au Studio Harcourt, sont autant d’occasions d’échanger avec ces grands artistes, qu’il admire. Ou encore Paolo Roversi, à qui il demandait « qu’est-ce qu’un grand photographe ? », et qui lui répondit « C’est quelqu’un qui a un peu de talent et beaucoup de chance !»
Patrice Fileppi a exposé à plusieurs reprises à Genève et a été distingué par un Prix en 2013. Tout en effectuant différents travaux pour ses clients, il consacre une grande partie de son temps, depuis 2012, à la mise sur pied d’une ambitieuse exposition inspirée de vingt chansons de « Monsieur Aznavour », comme il l’appelle avec un immense respect.
Lors d’un séjour à l’étranger, loin des tumultes du monde, Patrice Fileppi entend la chanson « Comme ils disent… », puis l’écoute et la réécoute, savoure avec émotion les paroles, s’imprègne de l’histoire, vibre avec la mélodie…C’est le déclic et il décide de mettre ce chef-d’œuvre en image et sa créativité commence à voyager. Elle débouchera, 4 ans plus tard, sur un choix de vingt chansons qui ont inspiré autant de photos. Des  extraits des textes de Charles Aznavour soulignent les contours de chacune des photos, les paroles qui ont porté Patrice Fileppi dans son « écriture photographique », comme il le précise lui-même.
L’exposition intitulée « Viens voir les comédiens » se tiendra du 28 septembre au 28 octobre 2016 à la Galerie « Images de Marque », 12, Grand rue à Genève.